Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

Partager via un média social

 

Contactez nous:

walfermusek@gmail.com

1er Mai: Fête du Travail.


Les origines de la fête du travail sont liées à la première révolution industrielle et sont inséparables de l'histoire du monde ouvrier alors très lié au mouvement anarchiste. Elle prend ses racines à la fois aux Etats-Unis et en France avant d'être adoptée dans la plupart des pays. Le samedi 1er mai 1886, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures, organisé par les syndicats américains et le journal "The Alarm" est à l'origine de la fête du travail.
Une grève, suivie par plus de 300 000 salariés, paralyse des milliers d'usines à travers tout le pays. Le mouvement se poursuit les jours suivants: le 3 mai, à Chicago, un meeting se tient près des usines Mc Cormick (matériel agricole). Des affrontements ont lieu avec les "jaunes" et la police tire sur la foule, provoquant la mort de plusieurs ouvriers. Le 4 mai, tout Chicago est en grève et un grand rassemblement est prévu à Haymarket dans la soirée. Alors que celui-ci se termine, la police charge les derniers manifestants. A ce moment, une bombe est jetée sur les policiers, qui ripostent en tirant. Le bilan se solde par une douzaine de morts, dont 7 policiers ce qui déclenchera la proclamation de la loi martiale. La police arrête 8 anarchistes, un procès, commencé le 21 juin 1886, en condamne 5 à mort ; malgré l'agitation internationale, ils seront pendus le 11 novembre, sauf Lingg qui se suicidera la veille, dans sa cellule.

Trois ans plus tard, en 1889, le congrès de la IIe Internationale Socialiste réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française et l'Exposition universelle décidera de consacrer chaque année la date du 1er mai : journée chômée de lutte à travers le monde avec pour principal objectif : la journée de huit heures ( 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé).

La tradition du muguet, symbole du printemps n'apparaîtra qu'au début du XXe siècle. On dit que la tradition de s'offrir du muguet remonterait à la Renaissance, époque où Charles IX aurait lancé cette mode après en avoir reçu un brin lors d'un premier mai. Ce qui est certain, c'est qu'au XVème siècle, le premier mai était une fête de l'amour, durant laquelle les princes et les seigneurs se rendaient en forêt pour couper des rameaux qui servaient ensuite à décorer les habitations. Ils fabriquaient également des couronnes de feuillages et de fleurs pour les porter et les offrir à la personne aimée. Une survivance de ces coutumes perdure encore dans de nombreuses régions : l'arbre de mai. Il s'agit d'un arbre coupé que l'on dépose devant une maison dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Selon les régions, cet arbre sera offert à l'élu local pour l'honorer, ou aux jeunes filles célibataires.