Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

Partager via un média social

 

Contactez nous:

walfermusek@gmail.com

Fête Nationale Luxembourgeoise: 23 juin


La fête nationale luxembourgeoise est célébrée le 23 juin de chaque année.

Depuis la fin du XVIIIe siècle, il est coutume au Luxembourg de célébrer l’anniversaire de la naissance du Souverain. Sous le long règne de la Grande-Duchesse Charlotte (1919-1964), cette célébration avait lieu en plein hiver, le 23 janvier, anniversaire de naissance de la souveraine.

En 1961, il fut décidé de transférer la célébration publique de l’anniversaire du souverain, et de là, la fête nationale, au 23 juin de chaque année, notamment pour des raisons climatiques. Cette date a été retenue depuis lors. Elle n’a pas été transférée avec l’ascension au trône de S.A.R. le Grand-Duc Jean (en 1964) ni avec celle de S.A.R. le Grand-Duc Henri (en 2000).

Cette fête-anniversaire a été retenue à partir du 23 décembre 1961 par arrêté grand-ducal. Le terme de "fête nationale" ne figure pas dans les textes légaux. Il y est décrit comme "Jour de la célébration officielle du jour anniversaire de la naissance du Grand-Duc".


Dans la capitale, les festivités commencent par une retraite aux flambeaux devant le palais, où la famille grand-ducale reçoit des ovations. Pour finir, des milliers de personnes assistent à un magnifique Freedefeier (feu d’artifice) tiré du pont Adolphe. Durant cette veille, la capitale est placée sous le signe de la joie, de l’amusement et de la musique: sur presque toutes les places, des concerts ont lieu, de petits orchestres et de simples musiciens de rue jouent, on rencontre des clowns, des cracheurs de feu et bien d’autres représentants de la confrérie des saltimbanques.

Le jour de la fête nationale lui-même est consacré à une grande parade militaire dont les troupes sont passées en revue par le Grand-Duc dans l’avenue de la Liberté. Pour terminer, la maison régnante et la classe politique entrent dans la cathédrale pour assister au Te Deum, un service religieux solennel pour la maison Luxembourg, durant lequel retentit en particulier le "Domine salvum fac magnum ducem nostrum...", un chant à quatre voix composé pour l’occasion.

Des salves d’artillerie tirées depuis le fort Thüngen ("les Trois Glands") clôturent les festivités officielles. Les 116 communes du pays célèbrent cette journée. Le Te Deum est chanté dans les églises, le maire prononce un discours patriotique devant les citoyens et les membres des associations, l’ordre du Mérite est remis aux musiciens et aux pompiers. 


(Source: BRAUN, Josy. "Traditions et fêtes" dans: Lëtzebuerg. Grand-Duché de Luxembourg. Service information et presse. 2007.)